Aide et Action lance une campagne de fin d’année destinée à alerter sur la dégradation de l’accès à l’éducation pour plus de 16  millions d’enfants* dans le monde, dont un peu plus de 11 millions de filles ; dégradation due  à la pandémie de COVID-19. Si rien n’est fait, ces 16  millions d’enfants viendront s’ajouter aux 258 millions d’enfants** dont le droit à l’éducation était déjà bafoué avant la crise sanitaire.

Si, en France, la reprise de l’école à l’automne et après la Toussaint a eu lieu dans des conditions dégradées, tant sur le plan sanitaire que sécuritaire, dans certains pays où l’association intervient, la rentrée scolaire n’a parfois pas pu avoir lieu du tout. Cela s’explique majoritairement par le niveau de précarisation et de pauvreté grandissant des familles qui n’ont plus les moyens d’envoyer leurs enfants à l’école.

Les conséquences, notamment économiques, de cette crise sanitaire sont dévastatrices pour l’avenir  de millions d’enfants Aujourd’hui, pour de nombreux parents, la nécessité impérieuse de nourrir leur famille l’emporte, de fait, sur leur volonté de renvoyer leurs enfants en classe.

Pour venir en aide à ces enfants, FAITES UN DON

Et voyez ici le dossier de présentation avec les chiffres clés de l’éducation, des témoignages…

* Estimation du nombre de dé scolarisations et/ou non inscriptions à l’école en raison de la hausse de la pauvreté liée à la COVID-19 – UNESCO

** 258 millions d’enfants non scolarisés au primaire et au secondaire dans le monde ; auxquels se rajoutent 175 millions d’enfants qui ne bénéficient pas d’une éducation pré primaire dans le monde – UNESCO 2020 & UNICEF 2019