Une visite sur le projet « École, Amie des enfants » au Togo

samedi 4 août 2018

Un Parrain témoigne : "Les parrainages sont utiles et nécessaires".
Roland Braun, enseignant retraité, est parrain chez Aide et Action depuis 2014. Il soutient actuellement notre projet « École, Amie des enfants » au Togo. C’est là-bas qu’il a décidé de se rendre il y a quelques mois pour constater l’utilité de son parrainage. De retour de son voyage, il a tenu à partager son expérience, aussi enrichissante qu’émouvante.

« Si je vous écris, c’est parce que j’ai eu le bonheur et la chance de visiter le projet que je soutiens au Togo et de vérifier sur le terrain l’utilisation et l’efficacité de nos parrainages. Pour préparer mon voyage, j’ai écrit à Aide et Action. Mes correspondants français m’ont mis en contact avec Innocent Sama, à Lomé, qui m’a aidé tout au long de la préparation.
Le siège d’Aide et Action Lomé regroupe à la fois l’équipe africaine de l’association ainsi que l’équipe spécifique pour le pays. J’ai ainsi pu rencontrer les responsables des différents projets qui m’ont présenté leurs activités au Togo et dans les autres pays d’intervention.
cliquez sur la photo : JPEG - 116.5 ko
« Je dois avouer que j’avais les larmes aux yeux »

À notre arrivée à l’école de Tanikaog, à Dapaong, à l’extrême nord du Togo, l’ensemble des élèves (environ 300) étaient assis à l’extérieur sous les arbres, ainsi que les enseignants, le chef du village, les parents et les habitants face à trois tables qui nous étaient réservées. Se sont ensuivies des danses réalisées par les enfants et les mamans, des chants d’accueil, des échanges de cadeaux et des discours pour me souhaiter « bonne arrivée ». Je ne suis pas quelqu’un de sentimental, mais je dois avouer que j’avais les larmes aux yeux et la voix un peu chevrotante quand j’ai pris la parole pour les remercier de cet accueil.

« Les écoles françaises pourraient en tirer des leçons »

Le directeur et son équipe nous ont présenté leur établissement. Les effectifs sont sans commune mesure avec ce qu’on peut trouver en France avec une moyenne de 50 élèves par classe, mais autant de filles scolarisées que de garçons ce qui est remarquable. Une activité qui m’a beaucoup intéressée c’est la mise en place du « gouvernement des enfants ».
Dans un premier temps les enseignants, les parents et les enfants travaillent chacun de leur côté à définir leurs besoins spécifiques et leurs attentes de l’école. Dans un deuxième temps, ces trois projets sont confrontés, amendés et aboutissent à une sorte de charte commune ou de règlement qui définit les grands axes du fonctionnement de l’établissement. Encore un élément dont les écoles françaises pourraient tirer des leçons !

J’ai pu constater durant ces quelques jours passés au Togo et à Tanikaog à quel point nos parrainages étaient utiles et nécessaires. J’ai pu vérifier également que l’association les utilisait de manière efficace, en y associant les acteurs locaux et dans un souci évident de les transformer en des outils pérennes, même après la fin des projets. »
Vous aussi, devenez parrain avec Aide et Action et engagez-vous à nos côtés pour la cause de l’éducation !


Agenda

 

2018

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234